Programmation

                      Concerts Scène Principale ( payants )

Vendredi 05 Octobre  ( 20h00)

LOSCAR COMBO (Fr)

Prenez un contrebassiste qui swingue, un batteur qui groove, et un chanteur-guitariste qui rugit.
Dans un combo, mettez une louche de rhytm'n blues poisseux. En remuant doucement, ajoutez une cuillère de rock'n roll vintage bien frais. Versez une rasade de country folk boisé, puis saupoudrez d'un zeste de calypso carribéen. Agitez. Faites cuire à feux doux. Laissez reposer, puis portez à ébullition. Servez le bouillant à vos trois saltimbanques, allumez les amplis et branchez les guitares
Votre Loscar Combo est prêt, vous n'avez plus qu'à le partager avec vos amis
A consommer sans modération

ANDY J FOREST (USA)

Performer étonnant qui dégage une énergie et un charisme hors du commun, Andy
se fait pourtant de plus en plus rare sur notre continent et ne se produit qu’assez peu en France.
Il s’y est pourtant bâti une solide réputation, tant par la qualité et la générosité de ses prestations que par l’authenticité de sa musique
Toujours excellemment accompagné par des musiciens triés sur le volet et fidèles, il embarque infailliblement son auditoire dans son univers très personnel qui brasse des influences Blues, Jazz, Cajun, Zydeco voire reggae ou trip hop.
A coup sûr un magnifique dépaysement pour un voyage au pays d’un Blues haut en couleurs.

 

 

Samedi 06 Octobre ( 19h00)

THE YELBOWS (Fr)

The Yellbows, un quartet de compositions originales aux accents du sud des Etats Unis.Stephan Notari, chanteur, batteur, percussionniste mais aussi guitariste, excellent musicien bien connu dans le milieu de la musique blues pour être, entre autre, le compagnon de route et binôme de Mathis Haug, ainsi que pour ses collaborations avec JJ Milteau, Raphaël Lemonnier et Pura Fe, a crée cette formation pour donner à ses compositions la couleur qu'il recherche, un mélange de cultures états-uniennes.Il s'est entouré pour ce projet de Matthieu Maigre au trombone, qui a joué, entre autres, à la Nouvelle Orleans auprès de Kirk Joseph et de son Dirty Dozen Brass Band, d'Alexis Borrely au soubassophone et de Thibaud Roussel au banjo tenor, fameux duet rythmique qui forme l'ossature de nombre de combos issus de la nouvelle scène jazz New Orleans. Côté musique, on retrouve des inspirations blues, folk et jazz, c'est un peu fou, joyeux, funky et rock'n'roll à la fois...

DALE BLADE et FRED CHAPELLIER ( USA-Fr)

Quand l’un des meilleurs guitaristes de blues hexagonaux rencontre l’une des grandes voix de la Nouvelle Orleans ! Quand FRED CHAPELLIER a écouté la voix de DALE BLADE qui, enfant, écoutait Professor Longhair et Fats Domino dans les clubs de la Nouvelle Orleans, il a su qu’il avait trouvé celui qui pourrait lui permettre enfin de se concentrer totalement sur ce qu’il préfère faire : jouer de la guitare et composer sans limitations aucunes car Dale peut tout chanter ....

 

LEON NEWARS (Fr)

Si vous faites une recherche en généalogie pour retrouver les origines de cet individu fort sympathique qu’est Leon Newars, c’est forcément du côté de New Orleans qu’il vous faudra aller fouiller puisque son nom n’est autre qu’un anagramme de celui de la ville dans laquelle il a passé deux années . Celles-ci ont convaincu LEON NEWARS que,dans la grande tradition culinaire musicale du gumbo, le blues pouvait  , devait  être agrémenté de toutes ces musiques afro-américaines avec lesquelles il avait des filiations directes ou plus lointaines. Que le lustre cuivré, en riffs furieux ou en call and response, lui donnerait une incandescence supplémentaire. Que les syncopes funk augmenteraient son capital dansant en même temps que le boogie-woogie du clavier s’imposerait comme son jumeau musical, version touches noires et blanches. Que, dans ce rôle du patriarche rappelant à lui ses descendants, le blues accueillerait le hip hop et ses rythmiques carrées à ses côtés, là où le vaudou électrique des six cordes n’oublierait jamais de s’exprimer.

La voix de Leon n’étant pas labourée par les excès, il opta pour une sensualité guidée par la soul et baptisa Southern Pop cette potion musicale composite. Une potion qu’il propage sur scène à raison d’une centaine de concerts par an, dans les festivals pour connaisseurs comme en ouverture pour Trombone Shorty, Alice Russell ou Fred Wesley. .....

Dimanche 07 Octobre ( 14h30)

IMPERIAL CROWNS (USA)

Dirigé par le charismatique Jimmie Wood (vocals, harp, guitar) accompagné de J.J. Holiday (vocals & slide guitar) et de Billy Champagne Sullivan (drums), les membres de cette formation - sans doute l’une des plus originales de la planète - ont concocté un cocktail musical très personnel, qu’ils décrivent comme un "mix de Blues féroce, de Psyche-Delta soul et de Pumping-Funk". Certains les ont d’ailleurs accusés de ressusciter rien moins que les esprits combinés d’Otis Redding, de Captain Beefhart et de Blind Lemon Jefferson ?

 

 

 BEVERLY JO SCOTT (B)

Beverly Jo Scott c’est une voix exceptionnelle, un auteur compositeur de talent et une showwoman hors norme.
Née dans le Sud profond des USA à Mobile Alabama, ville sœur de New Orléans, B.J. fut bercée par les sonorités du blues, du gospel, de la country et du rock, ce mélange épicé qui constitue le Delta blues, la source de sa musique.

B.J. décide très jeune de sillonner l’Amérique et les chemins mouvementés de cette éternelle vagabonde la conduiront finalement à s’installer en Europe et en Belgique.
Elle y joue tout d'abord dans la rue, dans les bars, puis dans les clubs et très vite, la sensibilité de son extraordinaire voix la font rapidement remarquer du public et des professionnels.

Depuis maintenant une trentaine d’année Beverly Jo sillonne l’Europe et le sud des Etat-Unis des plus petits clubs aux plus grands festival.
Une carrière essentiellement sur scène Beverly Jo à tout de même produit 6 albums studio, 3 live et 2 DVD, tout en multipliant les collaborations avec de nombreux artistes tel que Maurane, Paul Personne, Bertignac, Cabrel, Souchon, Lavilliers, Axel Bauer, Higelin, Zap Mama, Toots Tielmans, Elliot Murphy, Niagara, Eddy Mitchell, Sam Moore, ARNO, Loïc Nottet...

A l’occasion du tricentenaire de la ville de News Orleans Beverly Jo va nous concocter pour le FESTIVAL BAR 2018, un concert exceptionnel.
En plus de  ses propres compositions elle mettra à l’honneur quelques artistes emblématiques de La Louisiane tel que Dr John, Neville Brothers … 

Elle sera accompagnée de son band entourée de quelques guests d’exceptions.

 

==============================================================================================

                    Scène "Resto BAR" ( Concerts gratuit )

Vendredi 05 Octobre (18h00)

MBB CREW

MBB Crew est un groupe Haut Normand de Blues-Rock formé en 2005. Un 1er album "Stranger" voit le jour en 2015 après avoir écumé les bars, pubs ,festivals et autres grosses scènes pendant dix ans. Un 2eme album "Dirty Mirror" sortira courant 2018 !!

Samedi 06 Octobre ( 11h00)

Suck Da Head

Suck Da Head est une fanfare second line composée d'une douzaine de musiciens chauds bouillants qui envoient avec puissance et musicalité des standards de Jazz de la Nouvelle Orléans.
Influences : Rebirth, Treme, Youngblood Brass Band...

 

JIMMIE WOOD et JJ HOLIDAY

Jimmie Wood est un musicien, connu pour être le meneur et l'harmoniciste de son groupe, Imperial Crowns.

Jimmie a grandi à Houston, au Texas, où il était une sensation adolescente. Plus tard, il a rencontré un futur membre du groupe et guitariste J.J. Holiday et quitté Houston, où ils ont formé "Imperial Crowns" avec Michael Barsimanto (batterie) et Keith "Foxxe" Karman (guitare basse). Jimmie a enregistré avec des artistes du spectre musical, de Bruce Springsteen à Johnny Rotten (avec PIL), de Gladys Knight à Megadeth, la superstar internationale Ofra Haza, Etta James, Bruce Hornsby, Cheap Trick et Chuck E. Weiss, entre autres

NOLA

NOLA est un groupe de funk, soul et blues qui rend hommage aux musiques de la Nouvelle-Orléans. Les concerts de NOLA sont festifs et colorés (hommage à  la tradition du Carnaval du Mardi-Gras oblige !) avec les fameux lancers de colliers de perles. NOLA réarrange et s'approprie les standards de la ville louisianaise sans jamais rompre le lien avec la tradition, à  la manière des musiciens actuels de New-Orleans.
NOLA a remporté le tremplin du Beautiful Swamp Blues Festival 2017 de Calais et délà  assuré la première partie d'artistes tels que Dirty Dozen Brass Band, Sugar Ray Rayford ou Big James.

Dimanche 07 Octobre (11h00)

11h00  : Apéro concert

BLACK BUS sera sur la scène du resto "BAR" pendant le repas des festivaliers